Marie-Paule Haar


du 27 septembre au 23 octobre 2019


 

Du 22 septembre au 11 octobre 2017

 


"Les passantes"

L'artiste sera présente chaque samedi de 15 à 18h.
De kunstenares zal aanwezig zijn elke zaterdag van 15 u tot 18 u.
The artist will be present every Saturday from 15:00 to 18:00 pm.


J’ai découvert la peinture à l’acrylique, fin, souple vivant et surtout contemporain. Il suffit de penser à des précurseurs comme David Hockney ou Andy Warhol. Alechinsky l’amena en Europe lors de son retour de New-York vers 1965. Fini les pâtes grasses.
Sculpteure d’œuvres abstraites en acier et souvent monumentales, j’occupe des places au cœur des cités, des musées, des parcs. (voir CV dans www.marie-paule-haar.be)
Etrangement en peinture, j’ai été d’emblée inspirée par la figuration mais pas celle qui reproduit.
Objets, animaux familiers, humains se gent dans un moment de fragilité.
Et puis il y a les paysages où tout ce monde est définitivement présent, sans se montrer, comme caché pour interpeller les lieux qu’il occupe secrètement.
Face à ces moments particuliers, précis et uniques j’ai ajouté mon écriture, ma patte. Comme si à leur insu je captais des moments pour les précipiter dans un monde personnel retravaillé, reconstruit en liberté consciente.
Suggérés, nets ou plus flous, sans laideur ni agressivité, les sujets aux aspects premiers poétiques, sont pourtant toujours graves, du moins sont-ils en perpétuel questionnement. Ils invitent subtilement le regardeur à se poser mille et une questions sur la vie, sur sa vie.
Je pense que mes tableaux, mes dessins, quittent une réalité quotidienne pour rentrer dans l’âme des sujets, pour les explorer, pour occuper leur étrangeté.

M-P Haar 2019

A l’occasion de ses 50 années de création, une monographie, retraçant les étapes importantes de sa carrière et abondamment illustrée, vient de sortir de presse chez Art & Héritance, textes des historiens d’art Ariane Fradcourt et Jacques Toussaint, photos de Marcel Van Coile.

... Toutes les œuvres d’art, même celles abstraites racontent une histoire qui dit parfois peu, laissant de l’espace pour celui qui sait regarder, ou beaucoup, porteuse d’un message. Ce n’est, à mon avis, ni l’intention de l’artiste, ni sa vision du monde qui fait qu’un objet soit ‘art’. C’est sa qualité qui résiste au temps, cette capacité à évoquer des émotions intuitives qui fondent nos valeurs. Marie-Paule Haar, au- delà de sa connaissance parfaite de ces techniques multiples, a creusé son sillon. Au départ de la terre brabançonne, sa création est à la recherche de cet impossible rêve, le sublime...

Prof. Dr JAN DE MAERE Extrait de la préface.

 


Biographie

Artiste pluridisciplinaire en sculpture, peinture, orfèvrerie et bijou.
Diplôme de l’Enseignement Supérieur Pédagogique.
Diplôme de l’École Nationale Supérieure des Arts Visuels (La Cambre).
Professeur d’Académie.
Professeur invité de l’UCL.
Vit et travaille à Genval (Belgique).


 LIENS EXTERNES

site de l'artiste 


 

Sélection d'expositions

Anvers, Deux Biennales de Sculptures, Parc Middelheim, B.
Anvers, Galerie Ludwig Trossaert. B
Avignon, Palais des Papes, F.
Bruxelles, Archives du royaume de Belgique. B.
Bruxelles, Banque Belfius. B
Bruxelles, Galerie Albert 1er B
Bruxelles, Le Botanique, B.
Bruxelles, ISELP, B.
Bruxelles, Sculpture 2015. B
Bruxelles, Musée de la Banque Nationale de Belgique.-B.
Bruxelles-Sablon, Galerie Synthèse, B.
Bruxelles, ULB. Art et Math. B
Boussu, Le Mac’s, Grand Hornu Image. B.
Bois-Du-Luc, Biennale ARTour 05. B.
Copenhague, Musée des Beaux –Arts. DK.
Düsseldorf, Maastricht, Palais des Beaux Arts. D. NL
Gand, Galerie De Buck et Jan Hout, Paradise. B
Gand, «De Boekentoren» avec la Galerie De Buck,-B.
Genève, Musée des Beaux-Arts «Le Deux-Centième», CH.
Jehay, Château, Luxembourg et grande région culturelle, B. L.
Knokke, Art nocturne International avec la Galerie Balastra. B
Kruishoutem, Fondation Veranneman. B.
La Louvière, Musée Ianchelevici- B.
Louisville, International Art Concept Gallery. USA.
Marcq en Baroeul, Fondation Prouvost, F.
Mons, Le BAM, B.
Namur, Musée provincial des Arts Anciens. B
New York, Art Fair Coliseum, USA.
Nismes, Musée du Petit Format. B.
Paris, Grand-Palais, Biennale Internationale de Sculpture, F.
Prague, Galerie Citadela, TC.
Rotterdam, Kunst-Plus Gallery, NL
Université de Guadalajara. Mx.
Washinton, Karen HAAS Gallery, USA.


Expositions précédentes


Du 13 avril au 4 mai 2016



 


Quelques extraits de critiques

« Ouverte à toutes les formes de création, Marie-Paule Haar privilégie depuis longtemps dans ses sculptures les matériaux métalliques, acier corten, acier inoxydable, aluminium et aussi le bois dont elle aime exploiter les propriétés naturelles. L’artiste fait exister les formes en fonction des ressources et de la nature même du matériau choisi, leur ajoutant bientôt des couleurs et cherchant à valoriser des contrastes entre souplesse lyrique et rigueur géométrique.

Sa peinture aussi est forte et ample, elle ne vise pas l’image mais le portrait intérieur de l’humain dans sa complexité.

L’œuvre de Marie-Paule Haar, présente en Belgique comme à l’étranger, prouve en suf sance le talent et l’originalité de cette artiste qui arrive à allier invention formelle et tressaillements émotifs. »

Serge Goyens de Heusch, extrait de “Un siècle d’art en Wallonie”, 2002


La mémoire de M-P HAAR rejoint la nôtre, la nourrit peut-être. Elle se gave d’images mais se pare aussi de plomb, matière qu’affectionne l’artiste pour ses sculptures. De sorte qu’il semble que l’éphémère et le durable se marient et les couleurs prennent de l’importance.

Michel VOITURIER (Le courrier de l’Escaut)


Dans sa peinture Marie-Paule HAAR opte volontairement pour des moments de détente….L’ensemble est traversé par une espèce de candeur et de fraicheur, d’optimisme aussi.

Anne HUSTCHE (Art en Wallonie A.A.A. N°346)


Marie-Paule HAAR privilégie dorénavant le mystère, le secret, l’émotion, les subtilités rétiniennes et préfère le flirt des ondes lumineuses. Nonobstant ce recouvrement dont on dit qu’il est chape, et paradoxalement donc, l’œuvre dit son intimité. Le dedans prend le dehors. Elle quitte sa froideur mais non point une certaine rigueur. Car il ne s’agit pas de s’égarer même si on permet des libertés, si sentiment et lyrisme osent s’avouer.

Claude LORENT (La Libre Belgique)


Etude du blanc, du noir et des couleurs dans la grande tradition, prouesse et jubilation d’un savoir-faire, tradition des écoles.
Jeu d’oppositions et de rencontre.

Viviane GUELFI (Philosophe Conférence à la Galerie Balthazar de Tournai)


Sa peinture est aussi forte et ample que sa sculpture, elle ne vise pas l’image mais le portrait intérieur de l’humain dans sa complexité.
L’œuvre de Marie-Paule Haar présente en Belgique comme à l’étranger, prouve en suffisance le talent et l’originalité de cette artiste qui arrive à allier invention formelle et tressaillements émotifs.

Serge GOYENS de HEUSCH( Extrait du Dictionnaire biographique, Un XXème  siècle d’Art en Wallonie)